Forces de souveraineté

 Les forces de souveraineté

Les forces de souveraineté sont des forces militaires pré-positionnées sur les départements et collectivités d’outre-mer. Réparties sur cinq implantations : zone sud de l’océan Indien (La Réunion et Mayotte), Guyane, Antilles (Martinique et Guadeloupe), Polynésie française et Nouvelle-Calédonie (incluant la collectivité de Wallis et Futuna), elles relèvent de cinq commandants supérieurs (COMSUP). Outre la défense de la souveraineté nationale, de l’immensité des espaces sous juridiction nationale, de l’éloignement et de l’importance de la coopération avec les pays voisins, les armées occupent outre-mer une place prépondérante et particulière.

Forces de souveraineté

Des forces en mouvement

 Dans le cadre de la transformation des armées, les forces armées des Antilles et l’ensemble du dispositif des forces de souveraineté se sont réorganisées en 2012. Cette réorganisation découle des priorités stratégiques fixées par le Livre blanc de la Défense et de la sécurité nationale (LBDSN) ainsi que des principes de rationalisation liés à la révision générale des politiques publiques (RGPP). Elle correspond à un dispositif adapté aux orientations stratégiques de la France et aux enjeux de l’outre-mer.

Le nouveau dispositif permet aux forces de souveraineté de remplir plus efficacement les missions identifiées dans le Livre blanc. Il est centré sur les missions militaires, tout en conservant la capacité d’intervenir en soutien de l’action de l’Etat dans les situations d’urgence. Il est organisé selon une logique de « théâtre », Antilles-Guyane, Pacifique et Océan Indien. Les forces armées des Antilles constituent le principal point d’appui maritime de la zone Antilles-Guyane.




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus