Antilles : la coopération franco-américaine, une réalité opérationnelle

18 04 2017

French Navy (9)_small

Après une escale portoricaine du 15 au 18 mars 2017, le patrouilleur léger guyanais (PLG) La Confiance a réalisé après son appareillage un entraînement opérationnel avec  l’USCGC (US Coast Guards Cutter) Winslow Griesser, un patrouilleur américain. Cet exercice conjoint témoigne de la coopération quotidienne qui existe entre les forces armées françaises et américaines aux Antilles.


Actuellement déployée dans la zone de responsabilité du commandant des forces armées aux Antilles, dans le cadre de la vérification de ses capacités militaires (VCM), La Confiance a réalisé un exercice de visite croisé avec les US Coasts Guards sur une thématique d’intervention de lutte contre le narcotrafic.French Navy (50)_small
Cet entraînement franco-américain souligne une nouvelle fois la volonté commune de nos armées de contribuer à la lutte contre le trafic de stupéfiants en haute mer. La Confiance le fait dans un cadre interministériel, en coordination avec l’office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiant (OCRTIS), les douanes et le Parquet de Fort-de-France, mais également avec ses alliés au sein de la Joint Interagency Task Force South (JIATF-S) basée à Key West en Floride.
En lien permanent avec les forces américaines, néerlandaises, britanniques et caribéennes, sous la double autorité du commandant de zone maritime (CZM) et du commandant supérieur (COMSUP), les FAA (Forces Armées aux Antilles) agissent dans une vaste zone maritime (deux fois la mer Méditerranée) au sein du Task group TG 4.6, mettant en œuvre deux frégates de surveillance, des forces spéciales, un hélicoptère Panther et des avions de surveillance maritime Falcon 50.
2017_MFDF_010_B_001_007Le 24 janvier dernier en Martinique, le vice-amiral Olivier Coupry, COMSUP FAA et CZM des Antilles, a accueilli la troisième édition de la conférence trilatérale associant la JIATF-S et les Task groups des différentes nations impliquées.
« Cette troisième rencontre trilatérale a permis d’étudier et comprendre les menaces auxquelles la zone des Caraïbes est confrontée. Elle a permis à tous les acteurs de s’engager dans une lutte commune afin de synchroniser la détection des trafics, mais également de coordonner les actions de nos trois nations » a expliqué le vice-amiral Christopher Tomney, directeur de la JIATF-S,. Ainsi, pour lui, « les plus grands succès sont atteints lorsque les trois nations travaillent main dans la main. »
Pour le commodore Hans Lodder, commandant les forces armées et les garde-côtes néerlandais aux Antilles, « ces réunions de niveau opératif viennent compléter la coopération opérationnelle réalisée au quotidien ».

 
Les FAA garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Elles constituent un dispositif interarmées de premier plan sur le théâtre Caraïbe, en coordination avec les forces armées en Guyane. Aux Antilles, les forces armées assurent des missions de souveraineté et de coopération régionale, et conduisent trois missions spécifiques : l’action de l’Etat en mer, sous l’autorité du délégué du Gouvernement pour l’action de l’Etat en mer afin de combattre efficacement le narcotrafic en mer et de coordonner la mise en œuvre des plans d’urgence en mer ; le secours aux populations en cas de catastrophes naturelles ou de situations humanitaires graves dans la zone ; la participation à une opération militaire dans un environnement national ou multinational comme à une évacuation de ressortissants.


Actions

Informations






Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus