• Accueil
  • > CIRFA
  • > Dans la peau d’un opérateur des systèmes de transmission

Dans la peau d’un opérateur des systèmes de transmission

7 03 2017

2017_MFDF_018_A_001_026

13 000 kilomètres séparent la Réunion de la Martinique…

De la Réunion à la Martinique en passant par Saint-Mandrier, le jeune engagé volontaire Logan, devenu quartier-maître, a fait ses premières gammes opérationnelles au sein des FAA. Une expérience unique ponctuée par des missions de surveillance et de lutte contre le narcotrafic maritime qui l’encourage aujourd’hui à poursuivre dans les opérations.

D’une île en océan Indien à une autre dans la Caraïbe, le quartier-maître Logan a visiblement soif de découverte. Après une année de droit, l’appel du large a été plus fort. Logan s’est tourné vers la Marine nationale en 2009, débutant alors sa carrière en qualité de volontaire.

« J’ai découvert la Marine grâce à mon frère !  » explique le jeune homme de 27 ans. « J’avais 19 ans à l’époque et je cherchais ma voie. Mon frère avait fait une préparation militaire Marine (PMM) piquant ma curiosité. Attiré par la mobilité, la découverte de nouvelles cultures et le travail d’équipe, je me suis donc engagé comme volontaire pour un contrat d‘un an, renouvelable et avoir ainsi un premier aperçu de la vie de marin  ».

QM Logan_garde d'honneur a la Reunion-2Un an après, Logan renouvelait son contrat de volontaire au sein des FAZSOI (Forces armées de la zone sud de l’océan Indien) pour quatre ans. Cette expérience lui a permis d’embarquer sur la frégate de surveillance Floréal pour contribuer à l’une des principales missions régaliennes des FAZSOI : surveiller, protéger et garantir la souveraineté des territoires français de l’outre-mer. Cette expérience unique l’a décidé à prolonger à nouveau son contrat.

Logan quitte la Réunion pour rejoindre la métropole et l’École des systèmes de combat et des opérations aéromaritimes (ESCO) à Saint-Mandrier. Durant plusieurs semaines, il suit une formation de MoOpsSic (matelot opération des systèmes d’information et de communication) lui permettant de décrocher le brevet élémentaire d’opérateur des systèmes d’information et de communication. Sorti 5e de sa promotion, il a le privilège de choisir son affectation et embarque sur une FREMM (frégate de combat multi-missions).

Afin de se former au matériel qu’il exploitera à bord, Logan effectue initialement des « mises pour emploi » à bord de l’Aquitaine puis de la frégate de défense aérienne Forbin. Six mois après son affectation, les mutations outre-mer sont actées et Logan est présélectionné puis affecté en Martinique. Il suit alors un nouveau stage à la station de transmission du Cranou de la direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information de la défense (DIRISI Brest) afin de se familiariser avec le principe des stations émission/réception.

 

Au cœur des opérations depuis le centre de transmission de la DIRISI de Fort-de-France

2017_MFDF_018_A_001_004Le 1er juillet 2015, Logan retrouve les forces armées aux Antilles (FAA) en ralliant la Martinique en tant qu’opérateur de quart au centre des transmissions de la Pointe des Sables.

« Mon rôle est de faire le lien entre ceux qui envoient les messages et ceux qui les reçoivent » explique le quartier-maître de 1re classe. « Pour les bâtiments de combat par exemple, quand ils sont en mer, nous sommes leur seul contact de messagerie opérationnelle ! Je suis chargé de traiter, vérifier et rediriger les messages dans les meilleurs délais et aux bons destinataires pour assurer la continuité de la chaîne décisionnelle, donc des opérations !  ».

Logan a ainsi participé à la lutte contre le trafic de stupéfiants en haute mer, mission dans laquelle les FAA se sont particulièrement illustrée en 2016 en contribuant à l’interception de 6.879 tonnes de drogue dans la zone maritime des Antilles. « J’ai été fier de participer à mon niveau à ce résultat, mais cela m’a surtout donné envie d’être encore plus dans l’action, sur le terrain, au sein de la force maritime des fusiliers marins et commandos, peut-être un jour » confie le jeune marin.

 

Repères : La DIRISI de Fort-de-France
Forte de 75 personnels civils et militaires, la DIRISI de Fort-de-France est implantée sur trois sites en Martinique (le fort Desaix à Fort-de-France, la station de réception à la Pointe des Sables, la station d’émission à Rivière Salée) et sur un site en Guadeloupe au camp Dugommier. Ses missions sont notamment de :

- soutenir les opérations et les déploiements conduits par les forces armées aux Antilles (FAA)

- assurer au quotidien les transmissions du centre opérationnel des FAA ;

- soutenir les réseaux et les systèmes d’information et de communication de la base de défense des Antilles ;

- soutenir les systèmes d’information et de communication embarqués sur les bâtiments de la Marine nationale ;

- déployer les projets nationaux dans le domaine des SIC et réaliser des projets SIC internes aux FAA.

- maintenir et exploiter les maillons techniques de l’organisation maritime des transmissions (OMAR) et de l’organisation mondiale interarmées des transmissions (OMIT).

2016MFDF046_001_003


Actions

Informations






Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus